Feu la carrière de La Tour !

La carrière PILIA qui existait depuis le lendemain de la guerre de 1914 arrivait en fin d'exploitation, par manque de matériaux en 1990. Le permis d'extension déposé alors par la Société Chimique de la Route étai rejeté par Arrêté de M. le Préfet du Gard le 23 aout 1991. La S.C.R. laissait les lieux dans un état déplorable qui empêchait toute réhabilitation paysagère. En 1997, après une mise ne sécurité des fronts et pose d'une cloture, un PV de remise en état était signé.

Les habitants des hameauxenvironnant respiraient (au sens propre et figuré). La carrière de La Tour n'existait plus.

La carrière ressuscitée ?

C'était compter sans l'attrait de l'appat du gain chez certains individus au premier rang desquels les propriétaires des terrains (famille d'anciens carriers) qui souhaitainet continuer à percevoir des bénéfices sur l'extraction des roches. D'autant qu'il s'est trouvé à plusieurs reprises des carriers qui les ont entretenus dans cette illusion. Le dernier d'entr'eux, Guillaume Costanzo, a monté en 2008 un projet de MÉGA CARRIÈRE pour le compte de la société LAFARGE (voir les projet de 2008). Devant les difficultées à faire passer ce projet, la société LAFARE s'en retirait, et la famille propriétaire des terrains, peut-être parce qu'ils ne croyaient plus toucher un jour des dividendes, vendaient leur terrains à Guillaume Constanzo.

Les projets de carrière en 2008

En 2008, comme aujourd'hui, les riverains sallois, fort des promesses électorales en matière d'environnement de l'équipe minicipale conduite depuis 2007 par Georges Brioude, comptaient sur la Mairie pour les soutenir. et empêcher qu'il soient à nouveau victime de nuisances insupportables. Las, le Maire refuse toute modification du Plan d'Occupation du Sol (en cours de révision) permettant de sortir ces terrains d'une zone de carrière.

Il refuse également de se prononcer sur les projets ('actuellement plus réduits) présentés par M. Costanzo : "la municipalité des Salles se prononcera en temps et en heure en fonction des avantages et des inconvénients  pour la population de la commune". Le Maire nous a m^me dit qu'il érait favarable au projet de réaménagement paysager que voudrait faire M. Costanzo (voir les beaux dessins, avant et après que GC Conseil distribue).

Or ce réaménagament parfois fallacieusement appelé "réhabilitation de la carrière" permettrait à M. Costanzo d'exploiter pendant au minimum 3 ans, tout en doublant la surface au sol de l'ancennen carrière ( de 4,5 hectares à 9 hecvtares) et se rapprocherait jusqu'à 65 m. des maisons de Pourcairargues.

Le CADE, Les Amis de Saint Pierre de La Tour et l'Association des Riverains de Pourcairagues a monté un collectif pour contrecarrer ces projets.

Une information a été diffusé aux internautes des 3 hameaux. Si vous n'avez rien reçu et que vous souhaitez recebvoir les prochaines informations envoyer nous un message (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). 

La vigilance de tous les riverains est de rigueur. 

Si vous entendez parler de quoi que ce soit au sujet
de la carrière, contactez-nous !

La carrière de La tour

 Des infos sur le projet de carrière

 

C'est ce çà quoi semble comdamnés les habitants de La Tour, Pourcairagues, La Vabreille auquel il convient d'ajouter ceux des Amelhens, Rouvelongue, Glanières !

 

plus d'information sur le projet de carrière

Implantation de la Carrière

Plan de localisation des zones