Ce projet concerne environ 55 hectares situés entre les hameaux de La Tour, Pourcairargues, Les Amelhens et Rouvelongue

Il est élaboré par la société G.C. Conseil qui compte le proposer à la S.A.  LAFARGE.

Le projet

Il comporte 3 volets :

1 - "réhabilitation" de l'ancienne carrière.

2 - nouvelle demande sur le même périmètre demandée en extension par la S.C.R. en 1991.

3 - exploitation en cratère sur la colline de Rouvelongue.

Les installations de traitement seraient placées comme il était prévu dans la demande d'extension de 1991,  dans la dernière partie de la carrière exploitée par la S.C.R. : sous Pourcairargues, le long du Vallat.

Le volet 1 est indépendant des deux autres. Dans le cas ou le troisième volet devrait se réaliser, le volet 2 serait intégré dedans.

 

1 - Réhabilitation de l'ancienne carrière (ZONE 1)

Le futur exploitant dit qu'il veut montrer son savoir faire en faisant un réaménagement paysager.

Pour cela il reprendrait les front de taille en les portant à 10 mètres de large de façon à pouvoir assurer un reboisement susceptible de masquer les fronts (palires de 15 mètres).

Résultat :

La superficie de l'ancienne carrière qui était de 45 000 m2 passerait à 90 000 m2 en 3 ans d'exploitation pour une production de 1 500 000 m3.

Le périmètre qui s'arrêtait à 150 m. à l'Ouest de Pourcairagues s'en rapprocherait jusqu'à 65 mètres au Sud-Ouest.

2 - Périmètre de la demande d'extension refusée en 1991 (ZONE 2).

La nouvelle demande, même si elle porte sur la même zone de 7 hectares, ne serait pas tout à fait la même puisqu'il ne serait pas exploité depuis le vallat vers le pylône haute tension, mais en cratère (On se demande comment cela serait possible ?)..

De ce fait la production serait de 2 700 000 m3 soit 5 ans d'exploitation.

3 - Exploitation en cratère sur la colline de Rouvelongue (ZONE 3).

C'est un projet entièrement nouveau qui porte sur 390 000 m2 (39 hectares). Le périmètre inclut toute la colline qui porte les deux pylônes H.T. et qui vient mourir à l'ancienne école de Rouvelongue: il se prolonge sur le versant Nord du ruisseau de Frégerolles (en face les Argelas).

L'exploitation se ferait en cratère (depuis le plus haut des pylônes H.T.). Les matériaux bruts seraient acheminés par convoyeurs jusqu'aux installations (concasseurs, broyeurs, cribleurs ....).

 La cinquantaine de personnes présentes à la réunion du mardi 8 juillet 2008 se sont unanimement prononcé contre ce projet.

 Une pétition sera prochainement mis en circulation pour informer le Maire des Salles du Gardon de cette opposition et lui demander de prendre les dispositions propres à éviter l'implantation de toute carrière à proximité des hameaux.

Documents consultables :

Vous pouvez voir l'ensemble des documents en notre possession en vous adressant à  un membre du collectif :